Fabrique de sens
 
Accueil > Plumes et claviers d’amis > À ma mère

À ma mère

Un poème de Bertolt Brecht

Quand elle fut partie, on la mit dans la terre.
Les fleurs poussent, les papillons voltigent au-dessus...
Si légère, pesante à peine sur la terre,
Combien de souffrance il fallut pour la faire si légère ?

Hamid et Mérième Aït Si Slimane

Messages

  • 1 5 novembre 2010, 23:17, par Dandouna

    "Combien de souffrance il fallut pour la faire si légère ?"
    A méditer longuement...
    Merci

  • 2 7 novembre 2010, 17:36, par Philippe G.

    Le hasard du surf m’a amené sur cette page, je crois bien avoir trouvé le plus beau poème qu’il m’est été donné de lire en hommage à une mère. Il vaut bien sûr pour tous les êtres aimés disparus...

    Votre site est magnifique, on y trouve de vrais trésors, merci pour votre générosité



Haut de pageMentions légalesContactRédactionSPIP